Cet article a été mis à jour pour la dernière fois le

Le Parcours

On retrouve le GR 34 à la pointe des eaux ou on domine le Phare de la Petite Muette. Le chemin contourne le port, passe près du moulin à marée, longe le quai des Terre-Neuvas jusqu’à l’Oratoire de Notre-Dame de la Garde.On surplombe des criques pour arriver au corps de Garde. On contourne alors l’Anse du Pissot puis l’Anse des murs blancs (extrémité Ouest de la Grande plage du Val André) que l’on appelait également “Le coin des Lamballais” car c’est à cet endroit que s’installaient au siècle dernier de nombreux baigneurs déposé par le petit train à vapeur en provenance de Lamballe. La plage se termine par le port de Piégu et le passage du Verdelet. Il s’agit en fait d’un Tombolo qui permet d’accéder à l’îlot du Verdelet à marée basse.

Pléneuf-Val André

  • Port Dahouët

Dahouët est un petit port breton typique situé sur la commune de Pléneuf-Val-André. Les bateaux ne peuvent y accéder qu’à marée basse.

Un avant-port au charme ancien (Port d’échouage) prolonge une marina moins spectaculaire (Bassin à flots). Les amoureux de la Bretagne authentique resteront dans l’avant-port qui a su conserver son caractère. C’est de là que partirent les premiers marins vers Terre-Neuve puis l’Islande, il y a quatre siècles

Aujourd’hui la coquille Saint-Jacques a remplacé la morue. C’est là que débarquent, selon les saisons et marées, des coquilliers qui font la réputation de la côte mais l’activité principale est centrée aujourd’hui sur le port de plaisance et le tourisme.

  • L’Oratoire Notre-Dame de la Garde

L’oratoire de Notre Dame de la Garde a été construit vers 1864 pour rendre hommage à la Vierge Marie à l’occasion du départ des marins pour la grande pêche vers Terre-Neuve et l’Islande et honorer la mémoire des nombreuses victimes de la pêche. La statue de la Vierge était à l’origine en fonte, mais rongée par le sel marin, elle se brisa en 1964 et fut remplacée par une statue en granite.

  • maisons d’armateurs

Le port de Dahouët fut marqué par les campagnes de pêche à la morue qui se déroulaient au large des côtes de Terre-Neuve et en Islande. En 1509, les marins du port de Dahouët furent les premiers à traverser l’Atlantique pour pêcher à Terre-Neuve. Jusqu’au début du XXème siècle, la Grande Pêche fit la richesse des armateurs comme en témoignent les maisons en bordure du quai.

  • Le corps de garde

Le corps de garde de la pointe de la Guette a été construit en 1750 pour abriter la compagnie des garde-côtes de Pléneuf qui défendaient l’entrée du port de Dahouët.

La Plage du Val André

La plage du Val-André s’étend sur 2,5 km de sable fin et blanc. Cette jolie plage très fréquentée par les estivants arbore une digue réservée aux piétons surplombant les villas Belle époque
  • Le Port de Piégu

La jetée de Piégu a été construite par la commune de Pléneuf en 1931.

En 1971, un vaste gisement d’intérêt géologique et surtout archéologique a été signalé pour la première fois.En partie détruit par les travaux d’aménagement du littoral liés à l’installation de la station balnéaire depuis la fin du siècle dernier.

Rapport Préliminaire du CNRS (Pdf 5450 ko)

Bulletin de la Société Préhistorique Française 

L’îlot du Verdelet

L’îlot du Verdelet se dresse à la pointe de Piégu. Grâce à l’initiative d’une association locale de protection de la nature, cet îlot fut érigé dès 1973 en réserve ornithologique avec une interdiction de chasse.
Point culminant : 47m

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu
error: Document protégé par un Copyright