Le parcours

(du port de Gwin Zegal à la plage de Brehec).

Les plus hautes falaises de Bretagne: une sublime confrontation entre la terre et la mer. Une côte sauvage où les caps rocheux alternent avec criques, plages et ports.

  • Gwin Zegal

    Non loin de la pointe de Gwin Zegal est sans doute le site naturel le plus connu de la commune de Plouha. Au pied des falaises, abrité dans une crique, on peut voir l’un des rares mouillages à pieux de Bretagne et même de France. Ce type de mouillage remonte au Moyen-Age. Des troncs d’arbre de 8 à 10 mètres de haut sont plantés avec leurs racines dans le sable, des pierres consolidant la base de chaque arbre. L’ensemble forme une petite forêt de mâts auxquels s’amarrent les embarcations.

  • Porz Moguer

    Port-Moguer (ou encore Pors Moguer ou Porz Moguer), seul rempart construit par les habitants de Plouha pour circonscrire la fureur de la mer et tenter de l’amadouer par une simple pêche côtière.

  • Les îlots des Dames

  • La plage Bonaparte

la baie de l’Anse Cochat, rebaptisée Plage Bonaparte, a joué un rôle essentiel durant la Seconde Guerre Mondiale. Elle est classée parmi les plus importants sites de France dans le cadre des actions de la Résistance.

Au cours de huit opérations distinctes menées de janvier à août 1944, 135 aviateurs et agents britanniques, canadiens et américains ont été secrètement évacués par bateau à partir de cette plage vers le Royaume-Uni.

Au cours de la Seconde Guerre mondiale, le Capitaine de corvette David Birkin, (père de l’actrice, Jane Birkin), a conduit les bateaux permettant l’évacuation depuis la Plage Bonaparte.

  • La pointe de la Tour

    Elle doit son nom à la tour médiévale “Couffon” qui se dressait en ce lieu au Moyen Âge. Des ruines de cette tour étaient semble-il, encore visibles au XVIIIe siècle. Aujourd’hui, c’est un lieu de promenade qui permet d’admirer le panorama sur l’ensemble de l’anse de Bréhec.
  • La plage du Vieux Bréhec

    se situe dans l’anse de Bréhec. Cette plage de galets devient très étroite à marée haute. A marée basse, une belle étendue de sable se découvre. Le cadre est très agréable avec une importante végétation. Belle vue sur la Pointe de la Tour sur la droite et sur le port de Bréhec sur la gauche. Une rampe de mise à l’eau est également disponible.

  • Le port de Bréhec

Les bateaux y vivent au gré des marées, s’échouant sur le sable ou se balançant mollement sur une onde tranquille car bien protégés derrière la jetée. Les premières pierres de celle-ci furent scellées à partir de 1854 puis elle fut rehaussée en 1866 en raison de la montée progressive mais irréversible des eaux de la Manche.

Devant Bréhec, la mer se retire bien loin, surtout aux équinoxes, découvrant une immense plage entrant dans le territoire de Plouha. A ces occasions, elle découvre des sables abritant un trésor que les anciens connaissent bien : le lançon.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu
error: Document protégé par un Copyright